jeudi 17 août 2017

SAGA - TOME 7


SAGA - TOME 7

Six tomes que je me suis écriée à chaque fois que cette série était gé-niale ! Imaginative, inventive, originale, palpitante, prenante, l'humour et l'esprit toujours au rendez-vous ! Ça en devenait incroyable, une telle constance dans le génie.
Le tome 7 allait-il faillir à la tradition ? Tiendrait-il la barre de l'excellence ? Allais-je finir par me lasser ?

Le mémo du contexte général :
Alana et Marko, deux amants de races extraterrestres ennemies, sont traqués par tout l'univers depuis qu'ils ont donné naissance à la petite Hazel.
"C'est l'histoire de deux mondes pour toujours en guerre, une planète appelée Continent, et une lune appelée Couronne. Mais c'est aussi l'histoire d'un monde lointain qui tourner autour des deux."

lundi 14 août 2017

LES RÊVERIES D'UN GOURMET SOLITAIRE


LES RÊVERIES D'UN GOURMET SOLITAIRE

... ou Le Gourmet solitaire, tome 2, car on retrouve ici le même personnage et on le suit à nouveau dans sa quête et ses découvertes de ces endroits divers et variés où se restaurer au Japon, au gré de ses errances et à la force de son intuition. Jamais à la recherche du luxueux, au contraire, ce qu'il veut, c'est du banal, du simple, mais du goûteux et du bon sans chichi. Comme à Paris où l'amènent, lors d'un épisode, ses activités d'homme d'affaires, et où on le retrouvera non pas au Fouquet's, mais attablé devant un bon couscous des quartiers populaires.

En postface (de Yoko Hiramatsu) :
"[...] et une fois lancé, tel un train à vapeur, rien ne l'arrête plus. [...] Il ne reste au lecteur qu'à regarder Gorô en roue libre dans le sésame, les feuilles de moutarde, le gingembre rouge, les nouilles râmen, la soupe et le riz, et nager dans l'épicurisme jusqu'à ne plus avoir pied. Les calories, les régimes, la retenue sont laissées sur le quai, c'est aussi pour cela qu'on l'aime. Il nous allège l'âme."

jeudi 10 août 2017

DE RIEN


DE RIEN

Ça va m'être très difficile d'expliquer mon attirance de départ pour cet album exposé parmi d'autres sur le présentoir de ma bib'. Auteur inconnu. Couverture pas franchement causante. Le titre, peut-être ? Une de ces formules d'usage un peu plates qu'on se sent toujours un peu forcé de répondre à un merci non moins mécanique. Quelque chose d'un peu ironique, voire cynique, et d'absurde derrière ce titre. Je sentais en tout cas que j'allais trouver dans cet album quelque chose de peu classique, qui allait grincer un peu, et l'idée me plaisait bien.

Je feuillette un peu, tombe sur la page du titre intégré d'emblée dans une illustration qui ne paie pas de mine (cf ci-dessous) mais qui m'arrache un petit sourire.

Geoffroy MONDE


DE RIEN

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...