jeudi 8 décembre 2016

WATERSHIP DOWN


WATERSHIP DOWN

Cette histoire de lapinous m'a tout de suite tapée dans l'oeil quand je l'ai repérée, d'abord chez Keisha, puis chez Jérôme. Des lapins de garenne, précisons, non domestiqués donc.
Roman jeunesse à succès Outre-Manche et Outre-Atlantique dans les années 1970, remis au goût du jour en France cette année par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Plume British = talent de conteur. Histoire avec des animaux, grande "épopée sombre et violente, non sans espoir et poésie", et puis, l'enthousiasme de lecteurs tout de même adultes (intrigant quand même), tout cela m'a convaincue que c'était pour moi et que j'allais totalement adhérer moi aussi. J'avais hâte de m'y plonger, je l'ai même fait passer en priorité PAL urgente.

Richard ADAMS


WATERSHIP DOWN

lundi 5 décembre 2016

L'ARABE DU FUTUR - TOME 3


L'ARABE DU FUTUR

UNE JEUNESSE AU MOYEN-ORIENT (1985-1987)

Dans la continuité des tomes précédents, ce nouvel album est toujours aussi captivant, passionnant, hilarant ! D'ailleurs, je me réjouis de plus en plus, à chaque nouveau tome entre les mains, de l'excellent moment de lecture que je suis sûre de passer, et des moments "hyène hilare", et à chaque fois, je me laisse surprendre parce qu'il n'y a pas que ça.
On finit par vraiment s'attacher à la famille de Riad. Ce père toujours humilié, la mère qui commence à sortir de ses gonds et n'en peut vraiment plus de leurs conditions de vie, le petit frère qui grandit aussi. Je prends vraiment plaisir à voir leur histoire évoluer, comme si c'étaient des proches, et puis c'est toujours aussi instructif sur la Syrie de l'époque. Je ne m'en lasse vraiment pas !

vendredi 2 décembre 2016

DE L'ART D'ENNUYER EN RACONTANT SES VOYAGES


DE L'ART D'ENNUYER EN RACONTANT SES VOYAGES

Quelques jours avant mon départ en vacances, je tombe sur ce petit livre à la bib'. Le titre déjà me fait largement sourire, puis, un coup d'oeil à la 4è de couv' :
"Chaque année, un milliard de touristes parcourent le monde. En 2020, ils seront un milliard et demi à vous assommer avec leur récit de voyage."
Avec un blurb signé Sylvain Tesson :
"C'est à mourir de rire. Je l'ai lu d'une traite en Belgique où je donnais une tournée de quatre-vingts conférences sur mes voyages."

Lecture des premières lignes pour m'assurer que le style correspondait bien à ce que j'avais en tête :
"Chiant qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. Car, pour quelques bouches d'or aux récits merveilleux, combien de fâcheux et d'importuns. Combien de Carthaginois mythomanes brodant sur leur virée à dos d'éléphant. Combien de Vikings ressassant leurs viols sous les étoiles en trinquant avec des cornes éclaboussantes d'hydromiel. [...] Combien de pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle exhibant fièrement leurs pieds endoloris. [...]"
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...