lundi 30 octobre 2006

PRAYERS FOR RAIN


PRAYERS FOR RAIN

( PRIÈRES POUR LA PLUIE )


Ouh la la - alors là je suis vraiment assez déçue. Si mes souvenirs sont bons, les précédents livres de Lehane que j'ai appréciés ne faisaient pas intervenir le duo Kenzie/Gennaro, et tant mieux sinon je crois que je serais passée à côté d'un auteur qui vaut quand même le détour pour au moins Shutter Island.

Ici il s'agit d'un polar banal comme je ne les aime pas du tout, avec des personnages auxquels on ne s'attache pas du tout, en particulier Patrick Kenzie, qui plus est, est le narrateur, et c'est bien dommage parce que quand on n'accroche pas avec un narrateur, toute la lecture en pâtit automatiquement. J'ai commencé à rentrer dans l'histoire en milieu de livre mais sans non plus que je trouve l'intrigue particulièrement palpitante, juste assez déroutante pour me faire aller jusqu'au bout. Beaucoup de longueurs aussi, encore une fois dans les descriptions, mais bon, ça c'est une affaire de goût. Très noir aussi comme atmosphère, une fois de plus, assez pour me mettre mal à l'aise, il a un véritable don pour ça Lehane.

dimanche 15 octobre 2006

THE DEVIL WEARS PRADA


THE DEVIL WEARS PRADA

( LE DIABLE S'HABILLE EN PRADA )


J'ai trouvé ce roman divertissant sans plus (c'est ce à quoi je m'attendais aussi il faut dire), donc pas de grande surprise ni déception, pas aussi drôle que j'espérais cela dit, et redondant à en devenir lassant par moment, car une fois familiarisé avec le milieu et les personnages, il ne se passe rien de plus qu'une répétition d'événements qui n'ont plus la fraîcheur des premiers chapitres. Je n'ai par ailleurs trouvé aucun intérêt dans la mise en scène des personnages gravitant autour de la vie d'Andrea en dehors de son milieu professionnel, à savoir Lily sa meilleure amie, et Alex son copain, la pseudo-histoire d'amour avec l'écrivain m'a paru également un peu trop grosse, assez harlequinesque et peu crédible, mais tout cela mise à part, elle a réussi a créer un personnage haut en couleur avec sa démoniaque Miranda que Meryl Streep a parfaitement su incarner sur grand écran.

Lauren WEISBERGER


THE DEVIL WEARS PRADA

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...