samedi 30 août 2008

KABOUL DISCO - TOME 1


KABOUL DISCO - TOME 1

COMMENT JE NE ME SUIS PAS FAIT KIDNAPPER EN AFGHANISTAN 


Bonnes pioches côté BD ces derniers jours (pourvu que ça dure!!) et découverte d'un nouvel auteur coup de coeur avec Kaboul Disco!

Une BD repérée totalement par hasard à la bib' et dont le titre et la couverture m'ont tout de suite attirée. C'est que dès qu'il s'agit de carnets de voyage ou de récits situés en terre méconnue, en BD, je fonce!  Ces ouvrages sont toujours une bonne occasion de découvrir un pays et une culture étrangère dont il n'existe pas foison de témoignages... et ce que j'aime dans la BD, c'est qu'elle rend très accessible certaines réalités de ces pays par une approche souvent humoristique tout en restant très instructive.
Je pense notamment aux Persepolis, aux BD de Guy Delisle...

Nicolas WILD


KABOUL DISCO - TOME 1

KABOUL DISCO - TOME 2

vendredi 29 août 2008

TOUS LES NOMS


TOUS LES NOMS

ALL THE NAMES )

traduit du portugais par Geneviève Leibrich


Description:
"Dans l'administration kafkaïenne de l'état civil, les vivants comme les morts sont des fiches archivées. Employés sans visages, tâches absurdes et répétitives, hiérarchie toute puissante qui brime l'individu, tout participe d'un univers concentrationnaire et déshumanisant, brillamment transcrit par l'auteur portugais qui excelle dans l'art de mêler la réalité à l'invraisemblable. Dans ce monde où l'identité n'a plus de sens, seul M. José, homme sans âge et sans envergure, dont la servilité inspire le mépris, porte un nom. Mais bientôt, alors qu'il évolue en ce lieu placé hors du temps et du cours de la vie, M. José tisse, en secret et presque à son insu, les liens qui le mèneront vers l'extérieur. Sa collection de fiches de renseignements le conduit à s'intéresser à une parfaite inconnue, et peu à peu, à travers cette quête obsessionnelle, M. José part à la découverte de sa propre identité."

jeudi 28 août 2008

PIZZERIA KAMIKAZE


PIZZERIA KAMIKAZE

Une BD qui n'avait rien pour me plaire, vue de l'extérieur comme ça... la couverture... (vraiment pas enthousiasmante...) le titre... Pizzeria...(mouais...)... Kamikaze... (mmmmmouais....) l'auteur... connais pas... Et puis, je ne sais pas ce qui m'a pris de la prendre quand même, et de la feuilleter, puis de revenir sur la première page... En tout cas, une fois cette BD ouverte, je me suis retrouvée scotchée à l'histoire sans plus pouvoir m'en détacher jusqu'à la toute dernière page!!!

Et pour cause...
Ça commence comme ça :

"Je crois qu'elle a pleuré à mon enterrement."
"Je ne dis pas ça pour me vanter."
"Mais j'en suis presque sûr."

"Parfois, je l'imagine vraiment en train de parler de moi à quelqu'un de proche,"
"De lui raconter ma mort."
"La manière dont ils m'ont descendu dans la tombe,"

Etgar KERET


PIZZERIA KAMIKAZE

SEPT ANNÉES DE BONHEUR

lundi 25 août 2008

GARDEN OF LOVE


GARDEN OF LOVE

Présentation de l'éditeur
"Troublant, diabolique même, ce manuscrit qu'Alexandre Astrid reçoit par la poste. Le titre: Garden of love. L'auteur : anonyme. Une provocation pour ce flic sur la touche, à la dérive, mais pas idiot pour autant. Loin de là. Il comprend vite qu'il s'agit de sa propre vie. Dévoyée. Dévoilée. Détruite. Voilà soudain Astrid renvoyé à ses plus douloureux et violents vertiges. Car l'auteur du texte brouille les pistes. Avec tant de perversion que s'ouvre un subtil jeu de manipulations, de peurs et de pleurs.
Comme dans un impitoyable palais des glaces où s'affronteraient passé et présent, raison et folie, Garden of love est un roman palpitant, virtuose, peuplé de voix intimes qui susurrent à l'oreille confidences et mensonges, tentations et remords. Et tendent un redoutable piège. Avec un fier aplomb."

Marcus MALTE


GARDEN OF LOVE

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...