mercredi 29 juillet 2009

LA JOIE DU BONHEUR D'ÊTRE HEUREUX


LA JOIE DU BONHEUR D'ÊTRE HEUREUX

Présentation de l’éditeur :
"Aimée, jeune femme moderne abonnée à "PsychoPlus", décide de faire du neuf pour devenir enfin soi-même en beaucoup mieux. Mais par où commencer?
Au fil de son parcours initiatique sur le grand marché du bonheur, Aimée va apprendre à abreuver ses brebis intimes avec Poalo Colao, découvrir pourquoi les hommes mangent des Mars (et les femmes du bifidus), recompter son numéroscope, changer son style de management, sauver son âme par l’écriture, goûter à la cuisine résiliente de Boris Cytuldick, relooker son cerveau (grâce aux Omégas 3 du Dr Schreiban-Server), regagner l’estime de son soi (avec Christophe Fandré), s’allonger et marcher (auprès de Jack Slalomé), faire le saut de l’ange dans la Shiantologie…
Les marchands de bonheur l'emporteront-ils au Paradis?

Ce désopilant journal intime offre enfin une réponse – forcément spirituelle - aux questions éternelles:
Le Nirvana, c’est encore loin ? Peut-on guérir sans être malade ? Où faire le plein d’"Essence"?"

samedi 25 juillet 2009

FABLES 7 : LES ROYAUMES


FABLES 6 : HOMELANDS

FABLES 7 : LES ROYAUMES )


C'est vraiment trop génial cette série! On va de rebondissements en rebondissements, l'auteur ne manque pas d'imagination et les contes de notre enfance sont toujours intégrés dans notre univers avec une logique parfaite et une cohérence qui me scotche! (cf tomes précédents)

On découvre ici une nouvelle catégorie de Fables, les touristes, ceux qui ne résident pas à Fableville même (soit à New York) et qui sont dispatchés dans le monde, en missions diverses. Mowgli (adulte) fait partie de cette catégorie-là et dans ce tome, il est rappelé à Fableville par Prince Charmant pour retrouver Bigby, l'ex-shérif qui s'est exilé depuis les dernières élections. Ayant été élevé par des loups et étant de nature sauvage et  vadrouilleuse, qui mieux que Mowgli peut retrouver Bigby?
J'adore ce côté un peu ridicule et invraisemblable que présente à chaque fois ce genre de pitch mais ces Fables intègrent tellement bien notre réalité et nos modes de vie qu'on y voit que du feu et qu'on avale tout ça sans sourciller, en trouvant tout parfaitement normal et crédible, quoique délicieusement fantastique et magique aussi!

mardi 14 juillet 2009

FABLES 6 : CRUELLES SAISONS


FABLES 5 : THE MEAN SEASONS

FABLES 6 : CRUELLES SAISONS )


Je ne m'en lasse pas je ne m'en lasse, ça y est j'ai même sorti le porte-monnaie (enfin, monnaie, monnaie, là c'est la carte qui y est passée...) pour ce tome et le suivant, n'ayant pas la patience d'attendre leur acquisition par ma bib'.

Dans ce tome-ci, le rythme de développement de l'histoire est plutôt tranquille mais il y a toujours plein d'événements et d'éléments nouveaux qui alimentent l'intérêt du lecteur.

Ce qui suit pourrait constituer un SPOILER pour ceux qui n'ont pas lu et comptent lire les Fables, mais là je me note les événements vraiment pour moi car je ne sais pas quand j'aurai en mains les tomes suivants (à part le 7 qui est en ma possession gnark!), et d'ici là, je peux oublier plein de choses.

samedi 11 juillet 2009

LES GOUTTES DE DIEU - TOME 4


LES GOUTTES DE DIEU - TOME 4

Le duel des vins France/Italie se poursuit...
Au début, je pensais, ça commence à devenir redondant et mis à part les bouteilles de vin, pas de nouveautés...
L'intrigue ne décolle pas, le suspense est un peu lassant et sans surprise, d'autant plus qu'on s'imagine bien que Shizuku va gagner au final, de la même manière qu'il gagne déjà les mini-défis que le scénariste met en place pour nous faire patienter et prolonger sa série au maximum. Ca en devient limite risible... En plus d'un chapitre à l'autre, l'auteur reprend la dernière scène à l'instar des séries à suspense, c'est un peu ridicule dans la mesure où du coup, deux pages se suivent à l'identique à 2-3 détails près...
... mais bon, on se prend toujours au jeu malgré tout, en particulier quand on est novice dans l'affaire comme moi, peut-être avec moins d'émerveillement que dans les premiers tomes.

Et puis subitement Shizuku se réveille enfin et décide de se pencher sérieusement sur la recherche des douze vins exceptionnels, décrits comme les douze apôtres, et les Gouttes de dieu, le vin céleste.

dimanche 5 juillet 2009

JÉSUS VIDÉO


JÉSUS VIDÉO

traduit de l'allemand par Claire Duval

Extrait de la quatrième de couverture
"Non loin de Jérusalem, dans une tombe inviolée depuis deux mille ans, une mission d'archéologie exhume le manuel d'utilisation d'une caméra vidéo dont la sortie sur le marché est prévue... dans trois ans.
Un homme muni d'un camescope aurait-il visité la Palestine du Ier siècle ? Si oui, que sont devenus l'appareil et les enregistrements ? Et, surtout, qu'a-t-on, qui a-t-on filmé? S'agit-il de la plus redoutable découverte archéologique de tous les temps ou d'un canular de génie?
Un frileur exceptionnel, par l'auteur de Des milliards de tapis de cheveux."

Accrocheur, cet extrait de quatrième de couverture (dans laquelle je découvre au passage, et avec stupeur, la francisation (?) du mot "thriller" en "frileur"!)!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...