mercredi 27 octobre 2010

THE WITCHES


THE WITCHES

SACRÉES SORCIÈRES )
  
Il faut croire que le charme dahlesque a particulièrement été efficace avec Matilda car j'étais obnubilée par l'idée de lire un autre de ses romans jeunesse le plus rapidement possible à peine ce livre achevé!
Cynthia m'avait suggéré Sacrées sorcières avec l'approche d'Halloween, et aussitôt suggéré, aussitôt acquis à la bib'! (rares sont les livres de la LAL qui passent aussi vite en statut PAL, puis LL (livres lus ^_^)!)

Une fois plongée dedans, j'ai été ravie de retrouver le style et la "voix" de Roald Dahl, ses malicieuseries, son humour noir, sa fraîcheur, la magie de ses mots, mais j'ai été moins séduite par le thème qui m'a paru vraiment axé "enfants" - une histoire de sorcières à laquelle se retrouvent mêlés une grand-mère et son petit-fils. C'est vraiment bien raconté (il a vraiment un don pour ça), c'est tour à tour amusant, charmant, inquiétant, mais le thème m'a moins parlé.

mardi 5 octobre 2010

MATILDA


MATILDA

Sous le charme je suis! J'ai adoré la façon dont Roald Dahl m'a pour ainsi dire prise par la main dans son histoire et m'a envoûtée tout le long de son récit. Il a un véritable talent de conteur comme j'aime, qui m'a d'ailleur fait penser à C.S. Lewis ou Lemony Snicket, cette façon qu'il a de s'adresser à son lecteur comme si l'on était rassemblés près d'une cheminée par une nuit d'hiver et que c'était l'heure de l'histoire du soir.

C'est mon tout premier Roald Dahl (sisi c'est possible!) et vraiment je suis fan! Je pensais que ça allait être une simple petite histoire toute sympathique axée jeunesse, mais c'est bien plus que ça. Il y a vraiment une dimension magique qu'on ressent, non pas tant dans l'histoire, mais dans la façon dont l'auteur la raconte, dans son style, dans son procédé narratif, une sensation bien agréable de plonger dans un univers et d'y être totalement absorbé, de ne pas vouloir en sortir tellement on y est bien. Il y a quelque chose de rassurant dans cette lecture, comme si on entendait la voix de l'auteur et qu'elle nous berçait. Bref, bref...oui, un peu un retour à l'enfance mais sans qu'on se sente infantilisé pour autant.

Roald DAHL


MATILDA

THE WITCHES

CHARLIE AND THE CHOCOLATE FACTORY

SOMEONE LIKE YOU

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...