lundi 30 mai 2011

LE PÈRE DE BLANCHE-NEIGE


EL PADRE DE BLANCANIEVES

LE PÈRE DE BLANCHE-NEIGE )

traduit de l'espagnol par Claude Bleton

J'avoue.
Ce qui a irrésistiblement attiré ma main vers ce livre à la bib', c'est le titre et la référence à Blanche-Neige, et donc dans mon imaginaire simpliste et naïf, aux contes de fées. Je visualisais là quelque chose d'original en rapport avec les contes, encore un de ces contes détournés dont je raffole - à la sauce espagnole en plus.

La quatrième de couverture annonçait un récit qui promettait d'être très intéressant aussi. Bien que l'ayant lu en diagonal, j'avais retenu une histoire de livraison non honorée à temps, un Équatorien licencié à la suite des plaintes de la cliente, et la vie de la famille de cette femme bouleversée de façon inattendue par cet incident.

Belén GOPEGUI


LE PÈRE DE BLANCHE-NEIGE

vendredi 27 mai 2011

EN CENSURANT UN ROMAN D'AMOUR IRANIEN


CENSORING AN IRANIAN LOVE STORY

EN CENSURANT UN ROMAN D'AMOUR IRANIEN )

traduit de l'anglais par Georges-Michel Sarotte


... ou comment écrire et publier un roman d'amour en Iran, alors que la censure s'emploie à supprimer tout ce qui se réfère, de près ou de loin, voire de très très loin, à tous les émois physiques suscités par quelques élans passionnels, même à leur stade de balbutiement.

Exercice difficile, voire challenge impossible pour l'écrivain qui ne peut même pas permettre à son couple de se toucher, ne serait-ce que pour se tenir par la main, ou de s'isoler pour discuter en toute intimité, apprendre à se connaître, se découvrir, la moindre parole ou le moindre attouchement pouvant susciter, chez le lecteur, des pensées "immorales" (selon les bien-pensants et gardiens de l'ordre moral).

Shahriar MANDANIPOUR


EN CENSURANT UN ROMAN D'AMOUR IRANIEN

samedi 21 mai 2011

L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 5 À 8


L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 5 À 8
  
Je n'ai pas trop traîné pour enchaîner avec la suite après avoir lu les quatre premiers tomes de cette série, tellement il me tardait de retrouver les personnages et leurs aventures!

Ces quatre derniers tomes marquent la fin d'une ère avec l'avènement de l'ère Meiji ("lumières" en japonais) qui devait amener le Japon à la modernité.

Lutte des clans, révolution dans l'air, l'image de l'arbre au soleil, avec la fin du règne des Tokugawa et donc du Shogunat et des samouraïs, se précise. Ibuya se retrouve chargé de former des fantassins parmi les paysans pour composer l'infanterie japonaise. Toute cette partie du récit est furieusement drôle, les paysans peinant à se plier à la discipline militaire, et Ibuya devant s'adapter et composer avec leur mentalité.
L'histoire des personnages que l'on connaît déjà continue à s'étoffer tandis que de nouveaux personnages ayant un rôle dans les événements de l'époque font leur apparition.

mardi 17 mai 2011

LA COMMISSAIRE N'AIME POINT LES VERS


LA COMMISSAIRE N'AIME POINT LES VERS
  
Enfin! Enfin, j'ai réussi à mettre la main sur ce roman que j'avais souvent aperçu commenté très positivement sur les blogs l'année dernière et qui me tentait depuis.

Résultat: pas déçue du tout, voire, j'ai bien aimé même!

J'ai bien aimé la personnalité de la Commissaire Viviane Lancier, elle est loin de l'héroïne-type mais son personnage ne verse pas non plus exagérément dans celui de l'anti-héroïne. Elle m'a vraiment beaucoup amusée dans son quotidien, un quotidien typique de trentenaire célibataire de notre temps, qui approche des 40 ans et que les régimes obsèdent. Quant au jeune lieutenant Monot, recrue récente de la police, féru de littérature, gaffeur au possible au début, qu'est-ce qu'il me faisait rire (enfin, surtout les réactions de la commissaire, qui n'est pas au bout des ses surprises avec lui!)!

Georges FLIPO


LA COMMISSAIRE N'AIME POINT LES VERS

LA COMMISSAIRE N'A POINT L'ESPRIT CLUB

dimanche 15 mai 2011

LA GUEULE DE L'EMPLOI


LA GUEULE DE L'EMPLOI
  
Ce type est fou, je ne sais pas à quoi il carbure, mais qu'il n'arrête pas! Je parle de l'auteur, Vincent Wackenheim.

Déjà repéré et noté dans mes petits carnets avec  La revanche des otaries, dès que j'ai su que son dernier roman était paru (via le billet de Mazel), j'ai foncé sans me poser de questions.

Des cadres seniors au chômage doivent suivre le stage de réintégration au monde professionnel organisé par Pôle Emploi. Au cours des sessions, pendant la pause déjeuner, les affinités se créent et l'idée de s'organiser en une sorte d''agence de consultants arnaqueurs voit le jour. C'est que le monde du travail trouve qu'ils n'ont plus la gueule de l'emploi, or les occasions de se faire du flouze en dehors des voies officielles ne manquent pas quand il s'agit de tromper son monde.

jeudi 12 mai 2011

SAVEURS ASSASSINES


THE PAGE 3 MURDERS - A LALLI MISTERY

SAVEURS ASSASSINES - LES ENQUÊTES DE MISS LALLI )

traduit de l'anglais (Inde) par Edith Ochs


Un polar divertissant à la sauce indienne, et avec de l'humour, ce qui ne gâche rien.

Je m'attendais à une version indienne des Dix petits nègres d'Agatha Christie (décidément la reine du crime en inspire beaucoup), une version originale intégrant en plus des aspects gastronomiques de la cuisine indienne, ce qui n'était pas pour me déplaire vu que 1) j'aime assez les polars façon Cluedo, où l'on enquête à la même vitesse et avec tous les éléments que les protagonistes, et 2) je suis très gourmande et les descriptions de mets m'inspirent et titillent mon imagination.

Kalpana SWAMINATHAN


SAVEURS ASSASSINES

mardi 10 mai 2011

LE DÉSERT DES TARTARES


LE DÉSERT DES TARTARES

traduit de l'italien par Michel Arnaud

Voici un "classique" que je voulais lire depuis des années mais qui a été relégué au fin fond de ma PAL, écrasé par toutes ces nouveautés au gré des rentrées littéraires, qui font qu'on peine parfois à ressortir ces incontournables d'antan qui semblent pour le coup un peu passés de mode, si je puis dire.
Je le souligne car je le vis presque comme une victoire, d'avoir enfin réussi à le caser malgré une PAL et une LAL récemment allongées et particulièrement motivantes qui auraient pu encore repousser ma lecture de ce livre à quelques années...

Et quel immense plaisir que de se plonger dans cette littérature pourtant!
Le style de Dino Buzzati ici est simple mais chaque mot sonne juste, donnant corps de façon convaincante aux descriptions des lieux, de l'atmosphère, aux pensées des personnages, nous permettant de les visualiser et les ressentir très précisément.

samedi 7 mai 2011

TOI, MON CHAT


TOI, MON CHAT

Oh la la!! Mille étoiles pour ce livre superbe qui fera craquer tous les fous de chats!
Aaah comme je me suis identifiée à l'auteure, comme j'étais en phase avec tous ses commentaires, et comme j'ai bien ressenti tout ce dont elle parlait! J'ai en tête par exemple cette scène où elle dit que quand on a dormi une fois dos à dos avec son chat, c'est comme si on avait goûté au paradis. Ça paraît débile mais c'est tellement ça! 

Ah les chats!

Cet ouvrage est édité chez Zulma, une maison d'édition que j'aime déjà beaucoup, mais alors là, je leur décerne la palme du meilleur choix éditorial!! Je leur laisse la parole pour la présentation qui est parfaite et où il n'y a rien à rajouter pour ma part, après il faut juste se plonger dans le livre et se laisser porter par l'émotion:

"Toi, mon chat raconte en photos, dessins et brefs propos l'histoire intime d'un chat. Un chat qui pourrait être n'importe quel chat, un chat tigré emblématique et familier. Au fil des pages s’égrène la vie quotidienne si délicieusement indolente du chat, son environnement, ses coins et recoins favoris, ses rêves secrets...

jeudi 5 mai 2011

L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 1 À 4


L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 1 À 4
  
Après Ayako qui fut une véritable révélation pour moi, me voici plongée dans L'arbre au soleildu même auteur, Osamu Tezuka, une fresque historique en 8 tomes, située cette fois-ci dans le Japon du 19è siècle (l'histoire commence en 1855).

"L'arbre au soleil est ici une allégorie du régime des Tokugawa, un régime tenu d'une main de fer depuis près de trois siècles mais rongé de l'intérieur par la vermine, prêt à s'effondrer au moindre tremblement de terre...  "

Voilà encore une fois une série bien prenante comme j'aime! Je n'ai pu emprunter que les 4 premiers tomes à la bib', étant déjà chargée ce jour-là, mais je vais vite courir me procurer la suite!

J'ai trouvé ce manga très instructif sur la société nipponne du 19è siècle et sur les enjeux et stratégies politiques de l'époque.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...