vendredi 30 novembre 2012

TRIP OF THE TONGUE


TRIP OF THE TONGUE

                CROSS-COUNTRY TRAVELS IN SEARCH OF AMERICA'S LANGUAGES


Elizabeth Little est une passionnée des langues, voire une véritable freak dans ce domaine car elle est tout à fait capable de se procurer une grammaire ou un dictionnaire de langues peu connues presque au pif et de les étudier comme ça, juste pour le fun.

Cette passion, qui l'a amenée à étudier en profondeur, entre autres le chinois, le français, l'espagnol et bien d'autres langues, à voyager et à collaborer à des guides de voyages, finit par la confronter à l'évidence. Aux États-Unis, son propre pays, tellement de langues coexistent, ne serait-ce qu'à New York, dans le Queens, où elle entend au quotidien vietnamien, langues slaves, espagnol, etc... Comment avait-elle pu passer à côté de toutes ces communautés les plus diverses implantées dans son entourage immédiat et qui reflètent pourtant l'histoire des États-Unis et surtout, son sujet de passion, de ses langues ?
La voici donc partie en quête des langues encore pratiquées aux États-Unis pour analyser et comprendre l'histoire sociolinguistique de son pays, ce qui l'amène naturellement à survoler en parallèle l'Histoire des États-Unis et son actualité qui expliqueraient la survivance d'une langue ou non.

mardi 27 novembre 2012

DAYTRIPPER, AU JOUR LE JOUR


DAYTRIPPER
          AU JOUR LE JOUR

Voilà, je l'ai enfin lu !

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais j'ai aimé déjà le fait que ce soit une BD brésilienne et que les récits se déroulent au Brésil.

J'ai mis 3 chapitres à réaliser véritablement ce dont traitait cette BD précisément. J'ai aimé cette étape de la réalisation, la surprise que ça a créée, car elle a été le déclic pour me faire complètement adhérer au concept de cette BD. J'ai trouvé ça assez fort, original, ça place le tout sous une autre perspective.


32 ans, 21 ans, 28 ans...
Brás est un aspirant écrivain, et les auteurs, Gabriel Bá et Fábio Moon, l'imaginent à différentes étapes de sa vie, succès ou non dans les domaines qui nous importent en général, amour, amitié, travail, santé - et la mort interviendra sans crier gare à chaque fois, à différents âges.
Ce qui est fort, c'est cette ligne directrice, une vie avec ses espoirs, souhaits, désirs, et ce qu'elle peut devenir suivant nos choix, nos rencontres, le coup du destin. J'ai aimé aussi l'imagination de ces différentes vies possibles avec plus ou moins les mêmes protagonistes.

Gabriel BÁ et Fábio MOON


DAYTRIPPER, AU JOUR LE JOUR

samedi 24 novembre 2012

THE MAGIC PUDDING


THE MAGIC PUDDING

LES AVENTURES DE MAGIC PUDDING )


Alors oui, à l'heure où beaucoup étaient plongés dans Fifty Shades of Grey, le dernier J.K. Rowling ou d'autres romans phares de la rentrée littéraire, moi je lisais The Magic Pudding de Norman Lindsay, un classique culte de la littérature jeunesse australienne, première publication en 1918.

Et je me suis régalée ! C'est que l'auteur a un sacré talent de conteur, avec une bonne dose d'humour et de malice. J'ai passé un vrai moment magique de lecture qui m'a transportée dans un autre univers.
C'est simple, quand je l'ai lu, j'avais l'impression d'avoir 4 ans et de me faire conter une histoire au coin du feu. Et quel plaisir que cette sensation ! Tellement rare et pourtant si agréable...

Les personnages de ce récit sont des animaux australiens anthropomorphes et quelques humains dont les aventures gravitent autour de ce fameux pudding, de son petit nom Albert, dont la capacité à se régénérer indéfiniment et à toutes les sauces possibles, attise toutes les convoitises.

Norman LINDSAY


THE MAGIC PUDDING

mercredi 21 novembre 2012

A STORM OF SWORDS


A STORM OF SWORDS
                  A SONG OF ICE AND FIRE - TOME 3

INTRIGUES À PORT-RÉALL'ÉPÉE DE FEULES NOCES POURPRES ET LA LOI DU RÉGICIDE
               LE TRÔNE DE FER - TOMES 6 À 9 
               ou L'INTÉGRALE 3 suivant l'édition)


Que dire à ce stade ? Que je me tâte à enchaîner direct sur le tome 4 !

Cette fois-ci (comparé au tome 2), il y a une plus grande avancée dans l'intrigue, ça bouge enfin, les événements s'enchaînent, ponctués par des retournements de situation inattendus, même si ça continue à traîner un peu ici et là.

Je n'en dirai pas plus pour ne rien spoiler mais je reste fascinée par ce récit, même si peut-être avec un peu moins d'engouement qu'au tome 1. La curiosité et l'envie d'avoir le fin mot de l'histoire restent clairement là !

dimanche 18 novembre 2012

THERMAE ROMAE - TOMES 1 ET 2


THERMAE ROMAE - TOMES 1 ET 2

Ça faisait un moment que j'avais entendu parler de cette série manga mais c'était sans sentiment d'urgence que je pensais la découvrir, voire même, je n'étais pas si convaincue de la nécessité de me plonger dans une énième série manga en cours.

Et puis, j'ai expérimenté les onsen, et là, c'est devenu une urgence ! 

Le concept de l'histoire est plutôt original. Lucius est un architecte romain spécialisé dans la construction de thermes sous le règne de l'empereur Hadrien. A chaque mission (complexe) qui lui est confiée, dès qu'il se trouve dans un bain, il se retrouve projeté au Japon, à notre époque, dans un contexte quasi similaire à celui qu'il vient de quitter et qui va l'aider à mener à bien sa mission.

Opérer un jeu de miroir entre deux époques radicalement opposées, deux cultures différentes, deux civilisations qui ont toutefois une passion commune pour la tradition des bains, voilà l'enjeu de cette série.

mercredi 14 novembre 2012

TOKYO SANPO


TOKYO SANPO
  
La première fois que j'avais feuilleté cet album de Florent Chavouet, je l'avais vite reposé, pas très emballée par les illustrations de l'auteur. Tout me semblait chaotique, confus, grossier.

Et puis j'ai découvert Manabé Shima, et là, coup de coeur ! J'avais même fini par véritablement apprécier les dessins.

Il me tardait donc de me plonger dans Tokyo Sanpo et de retrouver l'humour, les réflexions et le sens de l'observation aiguisé de l'auteur. J'ai préféré toutefois attendre d'avoir vu et expérimenté Tokyo moi-même, évitant ainsi de me polluer la tête avec des images et expériences d'un tiers, et préserver la surprise de la découverte de cette ville. Et puis, je trouvais ça plus intéressant de pouvoir comparer les impressions sur une ville et ses habitants après y avoir séjouné.

Mon séjour fut bien plus court que celui de Florent Chavouet, il y a donc certains quartiers que je n'ai pas pris le temps de visiter, mais en même temps, j'ai été surprise de voir qu'il en omettait quelques-uns.
J'ai donc beaucoup apprécié de pouvoir comparer des endroits, des points de vue sur des gens, des attitudes, et d'en découvrir également.

lundi 12 novembre 2012

CHRONIQUES DE JÉRUSALEM


CHRONIQUES DE JÉRUSALEM

Que dire ? Je suis une inconditionnelle de Guy Delisle, j'attendais ses dernières chroniques avec impatience, j'ai enfin pu mettre la main dessus en septembre, j'ai pris mon temps pour les lire, j'ai savouré ces 300 et quelques pages de récit de son séjour à Jérusalem, bref, je ne suis pas déçue. Et je suis bien contente qu'il ait enfin gagné un prix !

Ce que j'aime dans ses chroniques d'une manière générale, c'est qu'elles parlent toujours d'une ville ou d'un pays peu commun en terme de récit de voyages ou compte-rendu de séjour.
PyongyangShenzhenla Birmanie, et maintenant Jérusalem. Des endroits toujours tendus d'un point de vue politique, plutôt fermés ou pas des plus commodes pour le touriste. Bon, il faut dire que sa femme travaille (travaillait maintenant, si j'ai bien compris) chez MSF, ceci aidant ces explorations assez originales.

Et ce que j'aime bien bis, c'est qu'on s'identifie bien à son statut de "voyageur ordinaire dans un pays en situation extraordinaire" (ses propres mots dans une interview).

samedi 10 novembre 2012

COLOMBA


COLOMBA

Alors voici un exemple type de billet torché à la dernière minute pour tenter d'être dans les temps pour un challenge (ça rigole pas, à la guerre comme à la guerre !). 

Je devais avoir 12 ou 14 ans la première fois que j'avais lu ce livre (autant dire que ça remonte vraiment), et j'avais toujours en tête l'idée de le relire un jour tellement ce récit m'avait marquée.

Je n'avais quasi plus de souvenirs précis de ce roman court quand je l'ai (ré)abordé, sinon de vagues images, une atmosphère, l'âme corse, et surtout la vendetta qui implique fièreté et honneur, et pourtant dans mon souvenir, j'avais adoré.

Je me souvenais vaguement d'Orso, le frère de Colomba, mais dans mon souvenir, il était beaucoup plus vindicatif, plus corse dans l'âme, alors qu'en fait, c'est presque le contraire. Je me souvenais qu'il y avait un peu de tensions amoureuses mais pour moi c'était lié à Colomba et Orso (tout faux puisqu'en fait ils sont frère et soeur). J'avais totalement zappé l'autre héroïne, Miss Lydia, l'Irlandaise (excellente !), et son père, alors que leur présence est assez forte dans ce récit.

Prosper MÉRIMÉE


COLOMBA

lundi 5 novembre 2012

PETITS BONHEURS DE L'ÉDITION


PETITS BONHEURS DE L'ÉDITION
  
Que voilà un titre évocateur qu'on serait tentés de prendre au premier degré, mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est bien sur le ton de l'ironie qu'il faut l'entendre.

Âmes sensibles dont l'univers s'est écroulé quand vous avez appris la vérité sur le Père Noël, éloignez vous de ce livre !
Petits curieux avides de potins pas toujours très reluisants sur les coulisses de l'édition, plongez-vous dans ce témoignage qui a toute la pétillance et la délicatesse de son titre !

En réalité, l'auteur, Bruno Migdal, ne se donne pas pour mission de démolir la réputation de la Maison qu'il a eu la chance d'intégrer comme stagiaire à 40 ans, non, il partage simplement cette expérience qui l'a tant fait fantasmer et qui, en tout cas, tel que je l'ai ressenti, se révélera plus décevante qu'elle ne l'aura comblé.

C'est en tant que lecteur donc qu'il rejoint cette maison où il sera chargé de lire les manuscrits d'aspirants écrivains et d'en faire des notes de lecture, la plupart destinées à argumenter des lettres de refus. Autant dire qu'il goûte très peu au plaisir de lecture et qu'il tombe plus souvent sur des cailloux que des perles.

Bruno MIGDAL


PETITS BONHEURS DE L'ÉDITION

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...