mercredi 24 avril 2013

LE VIEIL HOMME AUX DIX MILLE DESSINS


LE VIEIL HOMME AUX DIX MILLE DESSINS

                                 LE ROMAN DE HOKUSAI

Repéré chez Loo, j'étais assez curieuse de lire ce roman qui retrace, sous forme de mémoires, la vie de Hokusai, ce fameux peintre japonais né en 1760 et mort à près de 90 ans, connu entre autres pour ses magnifiques illustrations du mont Fuji et de paysages marins.

Il signait lui-même le "Vieillard fou de dessin" vers les dix dernières années de sa vie.

J'ai aimé les passages où il décrit sa vision de l'art, ses ambitions, son rapport au dessin, à la peinture, aux modèles qui l'inspirent. C'est précisément ce qui m'intéressait, à vrai dire, quand j'ai abordé ce livre.


"Un livre est une chose vivante, qui possède ses qualités propres, et le grand art, lorsqu'on est illustrateur, est de lui donner de l'esprit."


"Peindre inlassablement le même sujet permet d'en avoir une compréhension approfondie, d'en pénétrer tous les secrets."


Mais j'ai trouvé que ces passages étaient finalement assez peu nombreux, ce qui m'a un peu frustrée...

Aude FIESCHI


LE VIEIL HOMME AUX DIX MILLE DESSINS

samedi 20 avril 2013

ONE THOUSAND WHITE WOMEN


ONE THOUSAND WHITE WOMEN
                          THE JOURNALS OF MAY DODD

( MILLE FEMMES BLANCHES
                           LES CARNETS DE MAY DODD )


Ça, c'est trèèèès exactement le genre de livre qui a croupi dans ma LAL depuis des lustres, et quand je me lance enfin, mais quel regret d'avoir tant tardé, et en même temps quel plaisir de pouvoir encore découvrir une telle pépite et se régaler d'une lecture aussi savoureuse.
Surtout que depuis le début de l'année, je n'ai pas vraiment eu la main heureuse... Les choix furent parfois satisfaisants, mais là, c'est quasi mon premier coup de coeur de l'année !!

C'est très très rassurant, quand on a l'impression d'avoir perdu le goût de lire, de pouvoir encore vibrer d'émotions à la lecture d'un récit, de se sentir absorbée par une écriture, d'être captivée par les événements, les personnages, de retrouver le vrai plaisir que procure la lecture.

Bref, si cela n'a pas été clair, j'ai adoré ce livre !

Jim FERGUS


ONE THOUSAND WHITE WOMEN

vendredi 12 avril 2013

FIFTY SHADES DARKER


FIFTY SHADES DARKER

( CINQUANTE NUANCES PLUS SOMBRES )

Tome 2 de la fameuse trilogie Fifty Shades


Bon, j'aurais dû me méfier puisque j'avais annoncé les bémols dès le premier tome. J'ai voulu tout de même lui donner une chance mais ce tome 2 n'est qu'une grosse romance comme ces romances qui m'exaspèrent au bout de deux lignes...

Au tome 1 déjà, je regrettais la rapide transformation de Grey en grand romantique, mais ici, ça dépasse tout ! Dans ce tome, Ana et lui ne font que se réassurer l'un l'autre de leur amour mutuel (qui nous sautent aux yeux mais visiblement pas aux leurs) car :

- lui a peur qu'elle s'en aille même si elle lui répète toutes les deux lignes qu'elle ne s'en ira jamais...
- elle a peur qu'il ne pourra se contenter d'une relation classique et qu'elle ne pourra lui apporter ce dont il a besoin alors qu'il lui répète toutes les deux lignes (celles entre les deux autres) qu'elle est exactement ce dont il a besoin...

samedi 6 avril 2013

NAPOLÉON VII


NAPOLÉON VII

traduit de l'espagnol par Denis Laroutis


Repéré chez Ys, il ne faisait nulle doute que ce court roman allait me parler. 
Dans son appartement, Hilario, ancien employé de banque et tout récemment retraité, se prend pour Napoléon. Des livres sur le personnage, il en a lu, il connaît par coeur les batailles, les discours, les lettres de l'époque de l'empereur, les plus infimes détails connus de sa vie, aussi ne distingue-t-il plus vraiment la réalité de ce qu'il a lu. 
Tout se mêle de façon convaincante puisqu'il maîtrise la biographie de Napoléon, et il voit dans les événements autour de lui des manifestations ou des situations confirmant son identité napoléonienne. Un accès de lucidité s'empare parfois de lui, mais très vite il l'étouffe. Et quand son voisin se prend à endosser le rôle de Joséphine, c'est la porte ouverte au grand n'importe quoi !

Javier TOMEO


NAPOLÉON VII

mardi 2 avril 2013

LES IGNORANTS


LES IGNORANTS

Mon premier Davodeau (si si, c'est possible), quoique j'avais déjà eu l'occasion de lire deux de ses "nouvelles" dans les collectifs Le tour du monde en bande dessinée, tomes 1 et 2.

Cet auteur est sans conteste incontournable au vu de l'avis général sur l'ensemble de ses oeuvres, et son dernier paru qui a beaucoup fait parler de lui récemment m'a enfin décidée à sauter le pas (non pas que j'appréhendais mais c'est toute une organisation sacs-transports les emprunts bib', et ses BD sont sacrément encombrantes mine de rien...).

Les attentes furent fortes mais je ne fus pas déçue. Ce récit est celui d'une "initiation croisée" entre deux passionnés dans leur domaine, l'un de vin et de son univers impitoyable, Richard Leroy, vigneron dans la campagne angevine, l'autre de BD, Étienne Davodeau, l'auteur himself.

Étienne DAVODEAU


LES IGNORANTS

LULU, FEMME NUE - TOMES 1 ET 2

LE CHIEN QUI LOUCHE

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...