lundi 16 septembre 2013

L'OSTIE D'CHAT - 3 TOMES


L'OSTIE D'CHAT - 3 TOMES

Quelle chance que la découverte de cette série BD québécoise au format poche ! Dépaysement garanti à travers les dialogues très oralisés et truffés d'expressions québécoises typiques qui m'ont demandé par moment un petit temps d'adaptation avant de pouvoir décoder de quoi qu'on causait ! Le contexte et les dessins aidant, la compréhension est toutefois rapide et aisée.

L'histoire est simple quoique multiple. "Du suspense, des drames, de la romance, du sexe, des dégâts et plein de folleries !!!" résume la couverture. Oui, il y a de tout ça, et bien plus encore. C'est un peu un feuilleton à la "Friends", au stade galère, avec un sosie de Joey Tribbiani incarné ici par Jean-Sébastien, et Jasmin, deux amis de longue date dont les rapports sont fragilisés par les différentes épreuves de la vie post-estudiantine, et surtout par des histoires de filles.  Et puis il y a Legolas, le chat, dont ils se partagent la garde, mais qui, malgré le titre, n'est pas omniprésent dans l'histoire (quel dommaaaage...).

Une histoire de djeuns donc, assez classique dans le genre, mais qui m'aura captivée de bout en bout car le récit ne manque pas de rythme et de rebondissements. L'ambiance québécoise est bien sûr un bonus plus qui a participé à mon plaisir de lecture !
Mon seul bémol, c'est les dessins dont je ne suis pas fan, mais je m'y suis faite au fur et à mesure.

Ci-dessous quelques planches pour une idée de l'ensemble (cliquer pour agrandir) :

      

A voir également, le blog de la série par Iris et Zviane (de son vrai prénom, Sylvie-Anne - phonétiquement, ça revient au même, j'adore cette idée de pseudo !), nos deux auteures québécoises. J'ai été assez étonnée de découvrir que cette série était l'oeuvre de deux jeunes femmes d'ailleurs. J'ai lu ces trois tomes persuadée que les auteurs étaient des hommes, tellement le ton, le propos, le point de vue, le dessin même, semblent sortir tout droit de délires de mâles au top de leur forme !

Intègre le  et le 

16 commentaires:

  1. Pourquoi pas ? Ton article est assez tentnant !
    Le format court, les anecdotes, ça passe bien mieux en BD qu'en roman, je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est assez idéal si on veut allier dépaysement culturel, immersion dans le parler québécois, et lecture légère, divertissante.

      Supprimer
  2. Ben y'a ren à la bibli, asteure!
    Mais j'avoue que Paul m'avait laissée fatiguée, alors rien ne presse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la bib', ça ne m'étonne pas, les parisiennes ne l'ont pas non plus, et j'ai dû fouiner dans les occases d'un Gibert Joseph pour les trouver.^^
      C'est assez différent des Paul, plus léger. On est plus dans des préoccupations et des délires de djeuns ici, Paul est plus mature, adulte, et ses considérations aussi du coup. Et puis il y a un chat ici !!!^_^ Mais bon, oui, à lire quand l'envie est là, rien d'urgent.:)

      Supprimer
  3. je ne connaissais absolument pas, ça a l'air sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très sympa, un bon moment de lecture divertissant que j'ai particulièrement aimé pour l'ambiance québécoise.

      Supprimer
  4. Je ne connais que de nom mais je me dis "pourquoi pas" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, s'ils croisent ton chemin, jettes-y un oeil. Rien de transcendant, des histoires de mecs avec tout ce qui s'ensuit, le tout bien dans l'air du temps, mais la sensibilité n'est pas absente, et les personnages sont plus étoffés qu'ils n'y paraissent. Sans parler de la Québec touch ! ^_^

      Supprimer
  5. j'avais commencé à le lire sur le site, puis faute de temps j'ai décroché ( et surtout à l'époque, les pages étaient classées de la plus récente à la plus ancienne, ça n'était pas très pratique..) du coup il faudrait que je m'y remette à l'occasion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends qu'on puisse décrocher en lisant cette série petit bout par petit bout ici et là. J'ai moi-même eu du mal au début à replacer les personnages, leurs différentes histoires, les liens qui les unissaient, et puis petit à petit, quand j'ai enfin tenu le bon fil, ça s'est déroulé tout seul.:)

      Supprimer
  6. ah, moi les histoires de chats ça me plait!! je note, forcément. Cela pourra aussi faire une bonne idée cadeau pour noel :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ce qu'il y a, c'est que ce n'est pas vraiment une histoire de chats.:) C'est plutôt une histoire de mecs, avec tout ce qui s'ensuit. Il y a bien un chat mais il sert à peine de décor.:)

      Supprimer
  7. Ah, en format poche ! J'en avais parlé lors du Québec en septembre de 2012, ou peut-être de 2011..., non plutôt de 2012.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de retrouver ton billet, que j'avais commenté en plus (!!^^). Je l'avais de nouveau repéré sur un blog cette année, mais je ne me souviens plus lequel ! Bref, il était temps que je le lise !:)

      Supprimer
  8. J'ai été déçue que le chat soit si peu présent finalement, et puis je crois qu'en fait je suis trop vieille pour ces histoires de colocs! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que moi non plus je ne me retrouve plus vraiment dans ces histoire de djeuns, surtout en sitcom. D'ailleurs ma dernière série du genre, c'était Friends.:) Je n'ai même pas suivi How I Met Your Mother qui paraît-il est dans le même esprit. Mais bon, en BD, surtout s'il y a ce bonus plus du prétexte pour se dépayser culturellement, j'arrive encore à suivre.:)
      Dommage pour le chat en effet. Heureusement que je me suis aperçue rapidement qu'il n'était qu'un décor et que je ne l'ai pas attendu trop longtemps, la déception aurait été immense.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...