samedi 30 novembre 2013

MES PETITS PLATS FACILES BY HANA - TOME 1


MES PETITS PLATS FACILES BY HANA - TOME 1

Non, il n'y a pas que les chats qui m'attirent irrésistiblement en roman, BD ou livre illustré. Il y a également tout ce qui touche à la cuisine. C'est un univers qui me fait facilement fantasmer en tant que bonne gourmande mais piètre cuisinière, et les BD en particulier, non seulement me font voyager gustativement, et rêver, mais me donnent toujours l'impression que cuisiner est simple et que moi aussi je pourrais réaliser ces plats.

J'avais particulièrement aimé À boire et à manger de Guillaume Long (ouhla j'y pense, il me faut le tome 2 !!), Aya conseillère culinaire, un manga en 5 tomes, Le viandier de Polpette, un autre manga en 2 tomes, Petite forêt, et Le gourmet solitaire qui m'a plus ou moins réconciliée avec Taniguchi.

KUSUMI Masayuki


LE GOURMET SOLITAIRE

MES PETITS PLATS FACILES BY HANA - TOMES 1

LES RÊVERIES D'UN GOURMET SOLITAIRE

dimanche 24 novembre 2013

THE END OF YOUR LIFE BOOK CLUB


THE END OF YOUR LIFE BOOK CLUB

( LE PARFUM DE CES LIVRES QUE NOUS AVONS AIMÉS )

Attirée par l'idée que ce récit offrait un échange autour des livres entre une mère et son fils qui lui tient compagnie pendant ses séances de chimiothérapie, j'avais cru comprendre que ces livres allaient les aider à traverser les épreuves de la maladie en leur permettant d'aborder ces sujets délicats et préoccupants qu'on peut avoir du mal à exprimer dans ces moments difficiles.
C'est beaucoup plus large que ça en réalité car nos deux lecteurs lisent une diversité de livres qui alimentent leurs conversations sur tout type de sujets, de réflexions et d'interrogations qui vont au-delà des questions liées aux épreuves de la maladie.

Will SCHWALBE


THE END OF YOUR LIFE BOOK CLUB

mercredi 20 novembre 2013

LA LETTRE À HELGA


LA LETTRE À HELGA

traduit de l'islandais par Catherine Eyjólfsson


ou "L'élégance du berger islandais", aurais-je envie d'ajouter en sous-titre !
Car cette lettre, la confession amoureuse d'un éleveur de brebis du fin fond de sa campagne islandaise, livre les pensées brutes, bourrues et coquines de ce dernier, avec une telle élégance qu'on ne peut manquer s'ébahir devant cette verve empreinte de poésie, et s'amuser de l'apparente incompatibilité du fond et de la forme !

"Mais moi, je dépendais de toi. Je l'ai compris, là, à te voir dressée dans la lumière de la lucarne, blanche comme la femelle du saumon tout juste arrivée sur les hauts-fonds, embaumant l'urine et les feuilles de tabac."

"Tes yeux brillent dans le regard implorant des brebis affamées. Je contemple la toile dans le coin de la fenêtre où un rayon de soleil miroite sur le dos vert d'une mouche."

Bergsveinn BIRGISSON


LA LETTRE À HELGA

dimanche 17 novembre 2013

L'ÉTRANGE CAS ORIGAMI YODA


THE STRANGE CASE OF THE ORIGAMI YODA

( L'ÉTRANGE CAS ORIGAMI YODA )

traduit de l'anglais (États-Unis) par Natalie Zimmermann


Repéré chez Mélopée, voilà un roman jeunesse qui me semblait assez original et déluré pour que j'y trouve mon compte. Un livre qui semblait associer références à Star Wars (moi qui adore cet univers !), humour décalé, dérision, second degré, tout en s'adressant aux jeunes lecteurs, un titre intrigant, une couverture amusante, tout cela a agi sur moi telle la Force irrésistible du Jedi !

La 4è de couv' ne laisse d'ailleurs aucun choix :

Tom ANGLEBERGER


L'ÉTRANGE CAS ORIGAMI YODA

dimanche 10 novembre 2013

EN MÊME TEMPS, TOUTE LA TERRE ET TOUT LE CIEL


A TALE FOR THE TIME BEING

( EN MÊME TEMPS, TOUTE LA TERRE ET TOUT LE CIEL )

traduit de l'anglais (États-Unis) par Sarah Tardy


Quand, intriguée par le nom de l'auteure (moi dès que c'est un poil japonais...) et par la couverture, je parcours rapidement la 4è de couv' et que je lis :
"Dans la lignée de Murakami, un bijou littéraire original, inspiré des "I-Novels" japonais, porté par une construction virtuose"
... je me dis, ouais, c'est un peu too much là... le gros argumentaire de ventes par excellence... Le titre ne me motive pas beaucoup en plus...

Quand, tout de même curieuse (c'est que, dès que ça touche le Japon...), je demande à un collègue qui l'a lu de quoi ça parle ("une femme retrouve le journal d'une ado échoué sur une plage, et au fur et à mesure de sa lecture, entame des recherches pour en savoir plus sur elle..."), je me dis, mouais... chais pas trop... - le journal d'une ado, bof - la quête de cette femme intriguée par le récit de cette ado, moaf...

Ruth OZEKI


EN MÊME TEMPS, TOUTE LA TERRE ET TOUT LE CIEL

lundi 4 novembre 2013

LE CAS EDUARD EINSTEIN


LE CAS EDUARD EINSTEIN

Avant de lire ce roman, pour moi, Einstein (Albert), c'était "juste" (méga guillemets) un génie, un peu facétieux (cf sa célébrissime photo quand il tire la langue).
A travers ce livre, j'ai découvert un être humain plein de lourds secrets et de douleurs, avec qui la vie ne fut pas tendre. On le sait, il a dû fuir l'Allemagne nazie pour les États-Unis, mais ces derniers, loin d'être accueillants, n'ont pas facilité son intégration. L'époque était au racisme virulent, on se méfiait entre autres des Juifs, et par ailleurs, Einstein défendait la cause des Noirs et s'opposait à la ségrégation. Suspecté d'alliance communiste et d'espionnage, et ce, encore davantage pendant la guerre froide, puis accusé d'une certaine responsabilité dans la guerre du nucléaire, ses ennemis dans les hautes sphères de la politique et les médias ne le laissaient jamais vraiment tranquille.

Laurent SEKSIK


LE CAS EDUARD EINSTEIN

vendredi 1 novembre 2013

PERSONAL RECOLLECTIONS OF JOAN OF ARC


PERSONAL RECOLLECTIONS OF JOAN OF ARC

( LE ROMAN DE JEANNE D'ARC )

Quelle surprise de découvrir que Mark Twain était à ce point fasciné par Jeanne d'Arc qu'il a fait un roman de son histoire! Il lui vouait une telle admiration qu'il avait même remis le manuscrit original de ce roman au Musée de la Tour Jeanne d'Arc à Rouen, où l'on peut y voir une copie d'une partie de ce manuscrit.

Il dira même de ce roman :
"I like Joan of Arc best of all my books and it is the best, I know it perfectly well. And besides, it furnished me seven times the pleasure afforded me by any of the others : twelve years of preparation, and two years of writing. The others need no preparation and got none."

Mark TWAIN


PERSONAL RECOLLECTIONS OF JOAN OF ARC

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...