lundi 30 mars 2015

MES CONTES DE PERRAULT


MES CONTES DE PERRAULT

Encore un titre irrésistible pour moi qui suis férue de contes détournés, revisités, réadaptés, et pour lequel je n'ai pas manqué de craquer au détour d'une librairie ! J'ai beaucoup aimé l'idée de contes traditionnels de notre enfance revus à la sauce marocaine. Tahar Ben Jelloun prend en effet ici la liberté d'orientaliser les contes de Perrault, "c'est-à-dire d'y mêler des épices et des couleurs issues d'autres pays, d'autres imaginaires", et je m'en frottais les mains d'avance !

Au programme : La Belle au bois dormant, La petite à la burqa rouge, Barbe-Bleue, Le Chat botté, Les Fées, Cendrillon, Hakim à la houppe, Petit Poucet, Peau d'Âne, et Les souhaits inutiles.

Tahar BEN JELLOUN


MES CONTES DE PERRAULT

vendredi 20 mars 2015

LES REMÈDES DU DOCTEUR IRABU


LES REMÈDES DU DOCTEUR IRABU

traduit du japonais par Silvain Chupin

Lire Les remèdes du docteur Irabu, c'est exactement comme les remèdes du docteur Irabu ! Ça ne paie pas de mine au départ, on se demande si on a eu raison dans se lancer dans ce livre, on se demande c'est quoi ce truc, et puis très vite, on y prend goût, on sent que ça nous fait du bien, on a hâte de reprendre le récit là où on l'avait laissé, on se régale d'avance du suivant, bref, on devient accro, on en redemande même, et au sortir du livre, on a un sourire banane, on est bien, repu, vitaminé, pepsé. Oui, ce livre, il s'en est fallu de peu pour que je crie au "excellent" tellement j'ai passé un moment de lecture savoureusement inattendu ! Je réserve toutefois ce qualificatif à des livres d'un autre genre, qui me procurent des émotions fortes, qui m'électrocutent la tête ou me mettent KO, autant dire que c'est très rare, mais bon sang, quel excellent moment de lecture quand même. Un grand merci à Jérôme pour me l'avoir recommandé, des découvertes comme ça, je dis oui, oui, oui !

OKUDA Hideo


LES REMÈDES DU DOCTEUR IRABU

UN YAKUZA CHEZ LE PSY

mardi 17 mars 2015

LE GUIDE DU MAUVAIS PÈRE - 2


LE GUIDE DU MAUVAIS PÈRE - 2

Ça faisait un moment que je lisais ici et là des extraits des tomes du Guide du mauvais père de Guy Delisle, sans pour autant me résoudre à les acquérir pour les lire en entier. J'adore Guy Delisle pourtant, c'est un de mes auteurs de BD fétiches, j'adore le concept même d'un guide du mauvais père qui ne pouvait qu'être truculent connaissant son sens de l'humour, l'aveu du "ooops" derrière ce titre. On imagine en se frottant les mains les anecdotes que l'on pourrait y trouver, et les extraits que j'ai pu lire - rictus de la hyène hilare le retour (!) - ne m'ont jamais déçue. Mais voilà, Guy Delisle, pour moi, c'est avant tout ses récits de voyage consistants, dans des pays rarement explorés en BD, et ces guides sur un tout autre thème me semblaient une parenthèse moins urgente, que j'aurais toujours l'occasion de lire un jour.

dimanche 15 mars 2015

L'HISTOIRE DE HONG KILTONG


L'HISTOIRE DE HONG KILTONG

traduit du coréen et présenté par Patrick Maurus

Repéré chez Alison Mossharty, ce livre a particulièrement attiré mon attention car en dehors de la littérature et de la culture japonaises, côté Asie, j'ai aussi un certain attrait incontrôlable pour la littérature et la culture coréennes que je connais moins bien.
Ce très court roman, écrit vers 1608-1613 et présenté comme "occupant une place considérable dans la littérature coréenne", me semblait tomber à pic pour parfaire mes connaissances dans ce domaine et combler mes lacunes culturelles. Ce livre est (et là je reprends la quatrième de couv' qui est relativement éclairante) "généralement considéré comme le premier roman coréen à part entière, en ceci au moins qu'il utilise l'alphabet autochtone et non plus les caractères chinois. Mais il est beaucoup plus que cela. 

HǑ Kyun


L'HISTOIRE DE HONG KILTONG

mercredi 11 mars 2015

CHI, UNE VIE DE CHAT - TOME 7


CHI, UNE VIE DE CHAT - TOME 7


Haha, je rigole en relisant mon dernier billet sur cette série ! J'y avais inscrit "la suite forcément bientôt", or cela fait plus de deux ans et demi que j'ai lu le tome 6... J'ai d'ailleurs craint devoir tout relire avant de pouvoir m'octroyer le plaisir de cette replongée dans la série mais le courage et le temps m'ayant manqué, j'ai attaqué ce tome directement en espérant ne pas trop me perdre dans le récit en cours. Je n'avais pas trop d'inquiétude à me faire en réalité car l'histoire de Chi est relativement simple, sans pirouettes ni enjeux, et se lit vraiment pour l'amusement et le divertissement qu'elle procure, surtout si on est fan des chats.

lundi 9 mars 2015

WALKING DEAD - TOME 13


WALKING DEAD

                    Tome 13 - POINT DE NON-RETOUR

À la fin du tome 12, je n'avais qu'une envie, enchaîner sur ce tome ! La nouvelle situation dans laquelle se trouvent nos personnages était tellement originale et différente de tout ce qu'ils avaient traversé depuis le départ, je trouvais l'idée bien trouvée, le contexte bien planté, les nouveaux personnages, leur comportement, leur organisation, les règles de leur communauté, tellement intrigants, troublants et un peu "fishy", qu'il me fallait absolument ce tome 13 sur lequel j'ai littéralement sauté à la bib'.

En cours de lecture pourtant, c'est comme si le soufflé était retombé, et que de nouveau, on rentrait dans cet éternel cercle vicieux sans grande surprise (tout semble allait bien, puis de nouveau surviennent les dangers et les problèmes, avec les zombies à l'extérieur, les intrus en interne, les dissensions au sein du groupe), ce train-train qui bercerait presque. 

samedi 7 mars 2015

SOUMISSION


SOUMISSION

Quand j'ai commencé ce livre, la première chose qui m'a frappée, c'était qu'il écrivait quand même bien ce Houellebecq. Ça m'en coûte de le dire car je reviens de loin, de très loin avec lui. Une première lecture qui date, mais de tellement loin que je n'en ai pas trace, m'avait éloignée à tout jamais de ses autres romans. Il me semble, mais je n'en jurerais pas, que c'était Extension du domaine de la lutte. Un livre dont je ne garde quasi aucun souvenir, en tout cas, pas celui d'être exceptionnel, ni d'émanant d'un grand écrivain. Son image publique et ce qu'en ont fait les médias m'avaient par ailleurs rendu le personnage Houellebecq plutôt antipathique. Normalement, je n'aurais même pas dû ouvrir ce roman mais les polémiques dont il a fait l'objet m'ont rendu curieuse et il fallait que je sache de quoi il retournait précisément. 

Michel HOUELLEBECQ


SOUMISSION

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...