jeudi 14 septembre 2017

GROS OURS ET PETIT LAPIN


GROS OURS ET PETIT LAPIN

Ah ce titre ! Irrésistible ! J'ai craqué, forcément ! D'abord, parce que je résiste mal aux ours, et puis, depuis Watership Down, j'ai une petite faiblesse pour les lapins. Alors GROS ours et PETIT lapin, c'était le combo fatal. Sans compter que le titre m'avait vaguement évoqué Le Grand Méchant Renard et que j'avais espéré une histoire du même tonneau, ainsi que retrouver un plaisir de lecture similaire qui ferait autant appel à mon âme d'enfant qu'à ma sagacité d'adulte.^^

Qu'on ne se méprenne pas, ce n'est pas à l'étage jeunesse de ma bib' que je suis allée chercher cet album. Je l'ai repéré mis en avant parmi les BD de la section adulte. Et de fait, malgré un titre choupinounet comme ce n'est pas permis, ça parlera certainement davantage aux adultes qu'aux enfants.

NYLSO


GROS OURS ET PETIT LAPIN

lundi 11 septembre 2017

CONFITEOR


JO CONFESSO

( CONFITEOR )

traduit du catalan par Edmond Raillard

Ma grande victoire de l'année ! Enfin, j'ai lu Confiteor !
Un roman qui m'a toujours intriguée, tentée et en même temps impressionnée. J'avais très envie de savoir ce qui se cachait derrière, et en même temps, j'en avais peur. Beaucoup a été dit à ce sujet, et ce qui me marquait (et m'inquiétait) toujours, c'était l'exigence de ce texte, l'impossibilité de le résumer, le foisonnement dans tous les sens. Certains avaient quand même lâché au bout de 100 pages, et une collègue a dû s'y reprendre à deux fois avant de dépasser les 30 premières pages, n'y comprenant rien au départ.

Jaume CABRÉ


CONFITEOR

jeudi 7 septembre 2017

LE VAGABOND DE TOKYO - TOME 2


LE VAGABOND DE TOKYO

TOME 2 : TENDER IS THE NIGHT

Sérieux, si ce n'est pas de la moquerie délibérée de la part de l'auteur que ces titres de tomes (le tome 3, c'est Tokyo Lullaby) qui laissent entendre douceur, rêverie et poésie, alors que la base de cette série, en dehors de l'humour délire, c'est du trash, du sulfureux, de la vulgarité et du mauvais goût assumé. Bref, cet auteur, Takashi Fukutani, est un vil coquin.^^

Bien. Malgré une expérience traumatisante déroutante et très mitigée avec le tome 1 de cette série, j'ai enchaîné avec la suite, tout simplement parce que j'avais emprunté les deux tomes d'un coup, absolument convaincue que j'allais adhérer, et que bon, j'aime parfois être bien sûre que ce n'est pas ma came avant de lâcher définitivement.

lundi 4 septembre 2017

TURBULENCES


TURBULENCES

Aaaah je crois que dans la collection Sociorama qui combine sociologie et BD et dont je suis particulièrement friande, j'ai mis la main sur l'album qui remporte la palme du meilleur et du plus drôle. Rires de la hyène hilare à chaque page ! Bon, certes, je n'en suis qu'à mon troisième de la série après La Fabrique pornographique et Chantier interdit au public, mais bon sang, Turbulences m'a tellement enthousiasmée que je l'ai lu deux fois de suite pour me régaler à nouveau de ses planches désopilantes.

Il faut dire aussi que cette BD aborde une thématique qui me parle beaucoup, moi qui adore les voyages, et j'étais particulièrement curieuse de découvrir les coulisses d'une compagnie aérienne et de voir les choses du point de vue du personnel de bord.

Anne LAMBERT


TURBULENCES

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...