lundi 30 septembre 2013

ANTHRACITE


ANTHRACITE

traduit de l'italien par Jacques Barberi

Mon dieu, je ne me suis jamais autant embrouillée que dans ce livre au niveau personnages, dénominations, actions, événements et intrigues !

Ça faisait un moment que je voulais voir de quelle plume était fait ce Valerio Evangelisti, connu pour son cycle de l'inquisiteur Nicolas Eymerich, aussi quand on m'a recommandé Anthracite qui explore un tout autre univers, les jeunes États-Unis dix ans après la fin de la guerre de Sécession, et que la 4è de couv' indiquait "roman inclassable aux multiples clés, western à l'italienne digne de Sergio Leone, lecture sociale et politique des origines de l'Amérique moderne", je n'ai pas hésité une seconde.

Valerio EVANGELISTI


ANTHRACITE

mercredi 25 septembre 2013

GONE GIRL


GONE GIRL

( LES APPARENCES )

Très très difficile d'en parler sans trop en dire, d'ailleurs il est possible que je sème ici des spoilers involontaires, mais difficile de faire autrement...
Déjà, mais cela a souvent été souligné, le titre français porte bien son nom (encore qu'il est différent du titre original qui oriente moins). Pas un spoiler bien méchant donc, vu que le titre français annonce la couleur (une certaine couleur du moins) mais n'empêche, assez rapidement, j'avais entr'aperçu un des dénouements du récit. Cela dit, on croit tenir un bout de la ficelle, et en fait, on se rend compte que ce n'était que la partie émergée de l'iceberg (enfin, de la pelote...), et que la suite est pleine de surprises !

L'histoire, j'ose à peine en toucher un mot : on a un couple, Lui et Elle, Boy and Girl, Nick et Amy, et un jour, Elle, Girl, Amy, disparaît ! C'est le début de notre thriller.^_^

Gillian FLYNN


GONE GIRL

vendredi 20 septembre 2013

LES CHINOIS SONT DES HOMMES COMME LES AUTRES


LES CHINOIS SONT DES HOMMES COMME LES AUTRES

Le monde comprend mal les Chinois, surtout dans cette ère de grande mutation économique et sociale. Qui sont-ils exactement ? À quoi aspirent-ils ?

Une des réponses de l'auteur, Zheng Ruolin, correspondant permanent en France d'un quotidien de Shanghai, illustre assez bien le fait qu'éclairer notre lanterne n'est pas une mince affaire (malgré le titre ^^).
"Il faut toujours garder à l'esprit le fait que le peuple chinois forme, avec ses histoires et ses géographies multiples, infiniment variées, une sorte de puzzle gigantesque et mouvant. Un puzzle qu'il convient de recomposer en permanence si l'on veut finir par découvrir le visage authentique de la Chine et de ses populations."

J'avoue que lire ce livre m'a fait le plus grand bien. Je n'ai jamais été vraiment été fascinée par la Chine pour ma part. Une indifférence peut-être liée au fait que, finalement, en étant bien implantés partout, les Chinois se sont complètement fondus dans notre paysage quotidien.

ZHENG Ruolin


LES CHINOIS SONT DES HOMMES COMME LES AUTRES

lundi 16 septembre 2013

L'OSTIE D'CHAT - 3 TOMES


L'OSTIE D'CHAT - 3 TOMES

Quelle chance que la découverte de cette série BD québécoise au format poche ! Dépaysement garanti à travers les dialogues très oralisés et truffés d'expressions québécoises typiques qui m'ont demandé par moment un petit temps d'adaptation avant de pouvoir décoder de quoi qu'on causait ! Le contexte et les dessins aidant, la compréhension est toutefois rapide et aisée.

L'histoire est simple quoique multiple. "Du suspense, des drames, de la romance, du sexe, des dégâts et plein de folleries !!!" résume la couverture. Oui, il y a de tout ça, et bien plus encore. C'est un peu un feuilleton à la "Friends", au stade galère, avec un sosie de Joey Tribbiani incarné ici par Jean-Sébastien, et Jasmin, deux amis de longue date dont les rapports sont fragilisés par les différentes épreuves de la vie post-estudiantine, et surtout par des histoires de filles.  Et puis il y a Legolas, le chat, dont ils se partagent la garde, mais qui, malgré le titre, n'est pas omniprésent dans l'histoire (quel dommaaaage...).

ZVIANE ET IRIS


L'OSTIE D'CHAT - 3 TOMES

mardi 10 septembre 2013

Des lacunes à combler - challenge justifié ! :-)

Il va falloir que je me calme là car mine de rien, depuis quelques semaines, j'enchaîne les inscriptions aux challenges sans m'en rendre compte !

Cette fois-ci, je signe pour le Challenge des Lacunes proposé par Fersenette, qui court jusqu'au 15 juin 2014.

Grosso modo, ce sont les tops 100 des romans qu'il faut avoir lus absolument, généralement les "classiques" considérés comme incontournables, des romans et auteurs qui ont marqué le 20è siècle aux classico-classiques 100% classique des siècles antérieurs.

mercredi 4 septembre 2013

THE SLAP


THE SLAP

( LA GIFLE )

Un barbecue familial, quelques amis et collègues dans le lot. Un après-midi banal où se profilent pourtant déjà quelques tensions. Rien d'alarmant. Les rapports humains ordinaires avec leur lot de convivialité et de mesquineries. Et puis soudain, la gifle ! Qu'un petit garçon pénible et mal élevé reçoit d'un adulte qui n'est pas son père. Choc, consternation, stupeur et tremblements ! L'événement n'en restera pas là, et c'est à travers le point de vue de huit témoins que nous allons suivre le dénouement de cette affaire.

Enfin, pas très exactement, à ma petite déception. Car si effectivement l'intrigue pivote autour de cet événement qui ne laissera aucun des convives indifférents, et que les réactions les plus diverses y sont décrites, il n'apparaît finalement que comme une parenthèse dans le flot d'événements qui suit. Car la vraie gifle, de mon point de vue, c'est celle qui réveille chacun des personnages à la réalité de sa vie, à l'évolution de son rapport à l'autre, à sa place dans la société, le mettant face à ses démons, ses désirs, ses rêves, ses échecs et le choc de la réalisation.

Christos TSIOLKAS


THE SLAP

dimanche 1 septembre 2013

TRANSATLANTIC


TRANSATLANTIC

Un choix de thématique assez étonnant, qui n'était pas pour m'emballer au départ (l'idée d'un ou plusieurs récits autour de la traversée de l'Atlantique me laissait dubitative) mais c'était sans compter le talent de l'auteur, Colum McCann, pour tisser avec habileté des liens entre les différents récits de ce livre, croisant la petite histoire avec la grande, la fiction avec la réalité. 
J'ai été franchement conquise et captivée (à mon grand étonnement) par le récit du premier vol transatlantique effectué par Alcock et Brown en 1919. J'ai aimé l'écriture de l'auteur ici, sa façon de narrer les événements et de nous y plonger en plein coeur.
Quant, ensuite, le deuxième récit enchaînait sur le séjour de Frederick Douglass en Irlande, ce célèbre esclave abolitionniste venu plaider la cause des siens de l'autre côté de l'Atlantique, je jubilais, cette période noire de l'histoire étant l'une de celles qui me touchent particulièrement. Je me suis par contre sentie moins concernée par le récit suivant, incarnant George Mitchell, malgré son importance historique, mais dans l'ensemble, tout cela a suffit à me confirmer que Colum McCann était un "grand" (c'est mon premier McCann en passant).

Colum McCANN


TRANSATLANTIC

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...